Statue, sculptée en ronde-bosse et en taille directe, à partir d’une ébauche en bois, par
Évariste Jonchère, en 1921. Signature et date figurent.
 
Pierre de Savonnières.
Le socle est mouluré, à emmarchement de plan carré, sur tertre.
Le sujet sculpté est un soldat en pied, plus grand que nature. Il est tête nue, son casque à
ses pieds, pour indiquer que la guerre est finie. Il tient serré contre lui le drapeau frangé
de son régiment (pointe brisée), sur lequel sont brodés (gravés) les mots « Honneur et
patrie ». Y figurent la fourragère et la Croix de guerre. Le soldat est soutenu à la base par
une sorte de roc, auprès duquel sont couchés des épis de blé. On peut supposer que la
guerre a couché les blés, que la paix revenue va les faire se redresser.
Dimensions selon l’inventaire du patrimoine:
Hauteur = 400 cm ; largeur = 460 cm ; profondeur = 460 cm.
Dimensions du tertre seul : hauteur = 50 cm ; largeur = 460 cm ; profondeur = 200 cm.
Statue seule : hauteur = 200 cm.
Historique :
 
Sculpteur : Évariste Jonchère (Coulonges, Vienne, 8 juillet 1892-Paris, le 22 février
1956).
 
Maçon : Éloi Bourrel.
 
Selon les archives, le choix de la statue a été fait sur photographie de la maquette
partielle en bois (propriété privée), demandée à Évariste Jonchère, qui travaillait à ce
moment-là les terres de la métairie de Chambert, à Lignairolles, propriété de ses beaux-
parents Grillères. La demande lui a été adressée par M. Malafosse, propriétaire du
château et maire de Belvèze. La demande a été faite de gré à gré le 15 mars 1920. Le
devis du monument, adopté par le conseil municipal le 22 octobre 1920, s’élevait à 9439francs, dont 7000 francs pour la statue seule.Évariste Jonchère a sculpté ce monument, ainsi que celui de Mirepoix l’annéeprécédente, et celui de Moux en 1921 comme celui de Belvèze, dans son atelier parisien.Le transport depuis Paris a coûté 900 francs, le socle et la mise en place ont coûté 1539francs. Le préfet a approuvé le monument le 3 janvier 1921.(À Mirepoix, le registre des délibérations municipales garde la trace de l’inaugurationgrandiose, et du vin d’honneur auquel était invité Évariste Jonchère.)Statut juridique :Le monument est une propriété publique.Il serait possible de demander son inscription sur liste supplémentaire des Monumentshistoriques.
 
Martine Rouche, guide conférencier
(Sources :
Archives personnelles, archives municipal de Mirepoix
retour acceuil
Le monument a été déplacé pour des raisons de place et de securité au centre du village. Il faut seulement regeter la disparition des obus. Nous devons veiller sur lui en mémoire de nos anciens. Malheureusement, il se dégrade  avec le temps.